-A +A
22.09.2020
Grands Moulins - Salle Pierre Albouy

Fanny Arama - Portrait du polémiste en artiste. Pratiques et enjeux de l’écriture polémique dans l’œuvre de Jules Barbey d’Aurevilly et de Léon Bloy (1848-1917)

Sous la direction du Pr. Paule Petitier (CERILAC)

 

L’élan polémique qui commande les écrits de Jules Barbey d’Aurevilly (1808-1889) et de Léon Bloy (1846-1917) réunit les deux écrivains-journalistes, qui se lièrent d’amitié à Paris en 1867. Entrés dans le monde des lettres à travers la critique littéraire et la chronique journalistique, ils ne se départirent jamais d’une certaine violence verbale devant traduire un rapport paradoxal au monde, entre attrait irrésistible pour les lumières naissantes de la société du spectacle et retrait volontaire dans un monde intérieur où triomphe un catholicisme flamboyant. Étudier leur œuvre à la lumière de sa dimension polémique permet d’envisager leurs écrits au croisement de l’analyse du discours, de l’histoire littéraire et de l’histoire de la communication. L’écriture polémique constitue en effet une sorte de mise à mort symbolique de l’interlocuteur et pose la question du rapport entre littérature et action. Cette modalité d’expression envisage l’écriture comme geste agissant, effectif, et bouleverse les fonctions traditionnellement attribuées au langage. Conscients que leur voix ne peut porter et séduire qu’à travers le ravissement esthétique, Barbey d’Aurevilly et Bloy bousculent les modalités de l’échange polémique pour le hisser au rang d’un art et d’une morale dictés par des objectifs apologétiques et sacrés.

 

Composition du jury :

  • AURAIX-JONCHIÈRE Pascale, PU, Université Clermont Auvergne
  • GLAUDES Pierre, PU, Université Paris Sorbonne
  • MARTY Eric, PU, Université de Paris
  • PERNOT Denis, PU, Université Paris XIII
  • PETITIER Paule, PU, Université de Paris
Nature >