-A +A
12.04.2021
En visioconférence

Séminaire doctoral LARCA-UMR 8225/ED131 - Axe : histoire du politique

Séminaire doctoral 

Une heure (ou deux), une œuvre

2020-2021

LARCA-UMR8225 / ED131

 

Ce séminaire s’adresse l’ensemble des doctorants de l’ED 131 travaillant dans une perspective historienne, quelle que soit leur aire géographique de spécialité. Il propose une séance mensuelle au cours de laquelle un(e) chercheur(e) vient évoquer, sous un angle à la fois méthodologique et historiographique, un travail de recherche ayant mené à la publication d’un article ou d’une monographie. De la naissance du projet et jusqu’à son aboutissement, le projet est présenté sous l’angle des différents enjeux qui s’y rapportent et des choix opérés. Ces conférences de méthode visent ainsi à exposer les dynamiques d’une réflexion méthodologique à partir de cas concrets pouvant servir d’exemple. Pour ces raisons, on a avant tout cherché à obtenir une grande variété dans les sujets que dans les sources et méthodes utilisées. Loin d’être un cours magistral, ces séances doivent aussi favoriser l’échange et la prise de parole dans un espace de discussion et à la faveur de lectures collaboratives.

 

Les séminaires seront menés par les directeur.rice.s de recherche en histoire des mondes anglophones au LARCA-UMR et pourront faire intervenir des collègues invités à l’avenir. Au cœur de chaque séance (lundi 10-11h30), une présentation d’un ouvrage et un échange.

 

Chaque intervenant enverra un lien Zoom en amont de la séance.

5 séances sont prévues pour l’année universitaire 2020-2021

 

 

  • Lundi 15 février, 10-11h30

‘De Compter et classer à Counting Americans. Retour sur une thèse américaniste : de la conception à la traduction américaine’. Paul Schor (Université de Paris, LARCA)

Autour de :

-Paul Schor, Compter et classer. Histoire des recensements américains, Paris, EHESS, coll. « En temps et lieux », 2009, 383 p.

-Paul Schor, Counting Americans: How the US Census Classified the Nation, Oxford University Press, 2017.

 

En complément, à lire en amont de la séance : Manfred Berg, Paul Schor et Isabel Soto, "The Weight of Words: writing about race in the United States and Europe", The American Historical Review, 119 (3), June 2014, p. 800-808. Disponible en ligne gratuitement @ https://academic.oup.com/ahr/article/119/3/800/13370

 

 

  • Lundi 8 mars, 10-12h

‘From Material Culture Studies to the Material Turn. Objects and History / Her-story in the English speaking world’. Ariane Fennetaux (Université de Paris, LARCA)

The session will mostly revolve on: Burman, Barbara and Ariane Fennetaux. The Pocket: a Hidden History of Women’s Lives 1660-1900. London & New Haven: Yale University Press, 2019.

Associated reading :

-McClung Fleming, Edward. « Artifact Study; A Proposed Model ». Winterthur Portfolio 9 (1974): 153‑73.

-Prown, Jules David. « Mind in matter: an introduction to material culture theory and method », Winterthur Portfolio 17.1 (Spring 1982): 1‑19.

-Riello, Giorgio. A Foot in the Past. Consumers, Producers and Footwear in the Long Eighteenth Century. Oxford: Oxford University Press, 2006 (Introduction)

-Thatcher Ulrich, Laurel. « Of Pens and Needles: Sources in Early American Women’s History». The Journal of American History 77. 1 (1990): 200‑207.

 

  • Lundi 12 avril, 10h-11h30

 « Ecrire l’histoire du carnaval de La Nouvelle-Orléans dans la longue durée (XVIIIe-XXI siècle) : questionnements méthodologiques et ébauches de réponses».

 

Autour de Festive City: The Politics of Playing in New Orleans (ouvrage en preparation pour un éditeur américain). Aurélie Godet, (Université de Paris, ICT)

 

  • Lundi 3 mai, 10h-11h30

"Saisir les mondes miniers en guerre : histoire sociale, histoire orale, histoire des enquêtes". Ariane Mak (Université de Paris, LARCA)

 

Autour de :

-Christian Topalov, Histoires d'enquêtes. Londres, Paris, Chicago (1880-1930), Paris, Classiques Garnier, 2015 [lire l'introduction, p. 11-47]

-Ariane Mak, "Vers une redécouverte des enquêtes de terrain du Mass Observation. L'exemple de l'enquête sur la grève des dockers britanniques de 1945", in Stéphane Baciocchi, Alain Cottereau et Marie-Paule Hille (eds.), Le pouvoir des gouvernés. Ethnographie de savoir-faire politiques, observés sur quatre continents, Bruxelles, Peter Lang, 2018, p. 41-80. [sur l'intérêt de la revisite d'enquêtes ethnographiques  pour l'histoire sociale]

-Ariane Mak, "Enquêteur ou espion? Une organisation de recherche aux prises avec la défiance (le Mass Observation (1939-1945)", Tracés. Revue de sciences humaines, n°31, 2016, p. 43-66. [histoire des enquêtes et alarmes de guerre]. 

 

  • Lundi 17 mai, 10h-11h30

Autour de l’histoire urbaine de Paris : l’approche anglo-américaine. Avec Allan Potofsky (Université de Paris) et Colin Jones (professeur invité à l’Institut d’Etudes avancées de Paris

 

Autour notamment de :

-Allan Potofsky, Constructing Paris in the Age of Revolution, Palgrave, 2009 et de son ouvrage à paraître ‘Paris is the World.’ Paris as Rome, Paris as Babylon, the Seventeenth and Eighteenth Centuries.

- Colin Jones, Paris : Biography of a City, Viking, 2005

 

  • Lundi 14 juin, 10h-11h30

Autour de Men in the American Women's Rights Movement, 1830-1890: Cumbersome Allies, Routledge, 2020. Hélène Quanquin (Université de Lille/ CECILLE)

 

 

Thématique >