Césure - abandon
-A +A

Césure et abandon du doctorat

La césure

 

À titre exceptionnel, une période de césure peut avoir lieu une seule fois au cours du cursus de doctorat. Sa durée ne peut être inférieure à celle d'un semestre universitaire, ni supérieure à deux semestres consécutifs.

Dans le cas d’une césure annuelle, le doctorant peut choisir entre une inscription administrative et une non-inscription administrative.

Dans le cas d’une césure semestrielle, le doctorant doit s’inscrire obligatoirement (et régler les frais universitaires pour l'année)

 

Le doctorant devra déposer, au plus tard le 20 octobre 2021,  un dossier de demande auprès de l’École Doctorale comprenant :

  • le formulaire de demande de césure signé par le doctorant et le directeur de thèse (Format Word, format PDF)
  • une lettre de motivation
  • un rapport d’avancement signé de votre directeur de thèse
  • la copie du formulaire du comité de suivi de l’année passée (si celui-ci a été fait)
  • Tout autre justificatif pouvant aider à la demande

Cette autorisation est soumise à l’avis du directeur de thèse, du directeur de l’École Doctorale et validée par le chef d’établissement (CR) après passage devant la sous-commission recherche. La césure n'est pas accordée de droit.

Durant cette période, le doctorant suspend temporairement sa formation et son travail de recherche.

 

La demande de césure ne sera pas acceptée pour les motifs suivants :

  • Congé parental
  • Voyage pour le terrain de recherche
  • Toute autre raison qui serait en lien avec la thèse – et qui de fait – fait partie du travail de la thèse.
  • Grossesse
  • Arrêt maladie

 

L'abandon

 

Si vous souhaitez abandonner votre thèse, vous devez obligatoirement en informer l'Université et obtenir le visa de votre directeur de thèse et indiquer votre situation à l'ED.